Je suis le Goupillon

DoisneauHardellet

Photographie de Doisneau

Je suis le Goupillon, et je peux contrôler
Le lézard d’Aquitaine et la sole abolie.
Mais ma Mémoire est morte, et mon porc constellé
Porte le roi Simon à la mélancolie.

En ouvrant un tonneau, le roi m’a consolé,
C’était dans un troquet, avenue d’Italie,
Car le pinard plaît à mon esprit désolé,
Tandis que le lézard à la sole s’allie.

Suis­-je Cochonfucius ? Suis-­je donc un peu rond ?
Mes yeux se plongent dans les yeux verts de la reine,
J’ai sous le crâne un son plus fort qu’une sirène.

Je vois le lézard-sole appeler le patron,
Car il a trop la dalle et il voudrait bouffer
Une poire au comptoir avec un p’tit café.

Advertisements