Savoir­-vouivre

Mélusine

Illustration de John Howe

Ils perdirent la vouivre, un soir. Pourquoi perd-­on
La vouivre ? Quelqu’un l’a parfois trop regardée.
Les loriots blancs, furieux de l’avoir hasardée,
Tracèrent sur le sol des cercles au bâton.

Ils firent des calculs, grattèrent leur menton,
Mais la vouivre avait fui, comme fuit une idée.
Et ces loriots voulant avoir l’âme guidée
Pleurèrent, en dressant des tentes de coton.

Mais le gros bison noir, méprisé des deux autres,
Se dit : Pensons aux soifs qui ne sont pas les nôtres,
Il faut donner pourtant au peuple son pinard.

Tandis qu’il en portait un plein seau par son anse,
Alors qu’il y jetait un machinal regard,
Il vit la vouivre d’or, qui nageait en silence.

Advertisements