Les plans

cjesus2010

Toile de Dali

Il fallait mettre en croix le fils du charpentier
Pour que fût accompli le mot des écritures
Pilate a donc jugé la pauvre créature
Non sans lui prodiguer une vaine pitié

Cependant de la croix l’inachevé chantier
Trop inutilement offensait la nature
Car même s’il avait encaissé sa facture
L’artisan avait fait son dû moins qu’à moitié

Seul était là un trou profond sombre béant
Bien fait pour recevoir un pylône géant
Mais vide défiant les foules stupéfaites

Pilate interrogea les esclaves craintifs
« De l’inachèvement qui donc est le fautif ? »
« Maître, on attend les plans fournis par les prophètes »

Advertisements