Paisible vieillesse

Murasaki

Représentation de Dame Murasaki 

Cochonfucius a dit : un chien vivant vaut mieux
Que deux grands guerriers morts qui ne peuvent plus boire.
Quand il a dit cela, il était un peu vieux,
Et la mort le guettait du fond d’une urne noire.

Il a creusé sa tombe, à la face des cieux,
Dans un jardin alpin au bout d’un promontoire.
Dans Leconte de Lisle il lit des mots radieux,
Ouvrant les pages d’un coupe-­papier d’ivoire.

Parviendra­-t-­il un jour à versifier ainsi
Pour chanter ses amours et ses regrets aussi,
Le prince et le serpent, la rose et l’hirondelle ?

Envers Cochonfucius, la vie n’est pas cruelle,
Et chaque jour il rit, tout en buvant son thé,
Disant des mots subtils ou des insanités.

 

Advertisements