Ce sont…

Another brick

Image extraite de Another brick in the wall

Ce sont les nièces des vampires
Qui voulaient étudier Shakespeare
A la lumière d’un lampyre
Dans un coin perdu de l’empire.

Au bout d’une heure, elles soupirent :
Comme étude on ne fait point pire ;
Aux exploits sportifs on aspire,
Aux gestes qui font qu’on respire.

Ces nièces que le sport inspire
Vont sur le terrain, et transpirent,
Puis contre l’arbitre conspirent ;

Nièces qui lecture rompirent
Puis aux vestiaires se tapirent ;
Enfin, qui sait pourquoi, glapirent.